Interquartiers Carré de Soie|

Le petit marché de la Soie reportage de cet été

L’Inter-quartiers Carré de Soie a chargé deux délégués pour nous ramener un petit reportage sur un des commerces atypiques et déjà bien apprécié. Le marché de la Soie est désormais bien installé. Source de lien social et d’un renouement entre le citadin et la nature, il se distingue par la présence de producteurs locaux, qui pratiquent une agriculture durable privilégiant les circuits courts et la saisonnalité. Les paysans boulangers de la ferme de Chalonne y sont présents tous les jeudis soirs. Dans un havre de paix, situé à Charette, à moins de 60 km de Villeurbanne, ces paysans fabriquent eux-mêmes leur pain. Ils cultivent des céréales variées (sarrasin, épeautre, seigle et blé) sur plusieurs hectares dans un cadre champêtre préservé. Les céréales bio y sont semées, récoltées puis stockées et triées ; le moulin Astrié transforme ensuite les précieuses graines en farine. Ce mercredi matin- là, Nicolas un des trois associés exploitant de la ferme nous reçoit au son de la meule de pierre. La visite se poursuit avec Emma, qui nous indique que ce sera aujourd’hui une « petite fournée ». Une petite fournée de 300 kg de pains, préparés, façonnés puis cuits au feu de bois par deux jeunes femmes dynamiques et passionnées. La production est écoulée localement et sur deux marchés de Villeurbanne dont celui de Soie. La volonté est d’être en économie circulaire, de renouer au maximum avec des techniques anciennes à l’instar de cet abri construit en paille-terre pour accueillir des groupes scolaires, du poulailler d’une centaine de poules et du jardin pédagogique… Le pain, les cookies, les pâtes et les pizzas sont délicieux. En une bouchée, les papilles des habitants et des passants locavores retrouvent le plaisir de la campagne avec une saveur d’engagement. Un renouement entre le citadin et la nature, un retour à des plaisirs simples, à une qualité de vie, à une consommation raisonnée… c’est ce à quoi les habitants qui ont fait le choix de ce nouveau quartier de la Soie aspirent. Tout est possible dans ce quartier émergent et il devient nécessaire de créer des espaces verts de respiration conséquents: une trame verte, une plateforme du tramway végétalisée, un véritable parc urbain sur l’extension de la ZAC… Oui, l’engagement de ces paysans boulangers doit aussi inspirer les choix politiques et urbanistes à venir afin de répondre à l’urgence climatique. -Retrouvez les produits de la ferme de Chalonne sur « Le petit marché de la Soie » place Miriam Makeba tous les jeudis de 15h à 19h

Dernières modifications: 16 août 2019

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Fermer
X