Ferrandiere / Maisons-Neuves|

Découvrez et adoptez la poignée hollandaise

La cohabitation des cyclistes et des automobilistes en ville n’est pas toujours harmonieuse. De même avec les trottinettes. Laissons de côté les critiques mutuelles sur les incivilités des uns et des autres pour évoquer une pratique venue de Hollande qui peut sauver des vies ou au moins éviter des accidents.

Il s’agit de la poignée hollandaise.
Le principe est simple : une fois son véhicule stationné, le conducteur qui souhaite sortir ouvre sa portière avec la main droite (et non la main gauche). Testez, vous verrez la différence !

(c) gracq.org

Un réflexe simple, qui oblige à tourner son corps et sa tête avant d’ouvrir la portière … et ainsi plus d’angle mort, le conducteur voit immédiatement si un cycliste (ou un conducteur de trottinette) approche de la voiture. Simple et efficace, particulièrement la nuit où la visibilité est moins bonne.
Le réflexe doit être le même pour les passagers : s’ils sortent à droite ils ouvrent la portière avec la main gauche.

Cette technique est enseignée en Hollande (pays du vélo par excellence) lors de l’apprentissage de la conduite automobile.

La Prévention routière, des associations de cyclistes et la police ont relayé cette bonne pratique, la police du Rhône allant jusqu’à lancer un défi aux automobilistes de la région : « La « poignée hollandaise » à Lyon, chiche ? ».

Et ainsi, plus d’emportiérage, terme imagé de nos cousins québécois (désormais dans la nouvelle édition du Larousse).

 

Dernières modifications: 10 novembre 2019

Les commentaires sont fermés.

Aucun commentaire pour le moment.

× Fermer
X